Causes et conséquences de la déforestation

La déforestation massive est un phénomène répandu à travers le globe depuis ces dernières décennies. Il est lié à l’activité humaine et entraine de lourdes conséquences sur la planète, au niveau de la flore mais également des espèces animales qui se retrouvent menacées.

La forêt est une zone recouvrant 31% du globe terrestre d’après l’Organisation des Nations Unies. Dans ce pourcentage, on retrouve 91% de forêts dites naturelles. Le pourcentage restant est apparenté à des plantations provoquées par l’Homme mais cela n’a pas de lien avec un renouvellement naturel (on retrouve ce pourcentage dans les villes, parcs, exploitations etc.).

Les forêts sont importantes pour l’équilibre de l’écosystème car elles jouent un fort rôle sur la photosynthèse, l’oxygène et sa régulation mais aussi la présence de CO2. Les zones forestières sont les «poumons de la Terre».

Les forêts sont indispensables pour l’homme. La FAO a relevé qu’environ 2 milliards de personnes sont dans une certaine mesure tributaires des forêts pour vivre. De nombreuses organisations dénoncent la déforestation massive présente depuis des décennies et qui ne cesse d’augmenter. Cette destruction des forêts mène à une mise en danger de certaines espèces animales, y compris l’homme.

Une déforestation en perpétuelle augmentation

Selon une étude du World Ressources Institue 80% de la forêt couvrant la Terre depuis son origine a été dégradée ou même détruite en 3 décennies à peine.

En 1990, la forêt s’étendait sur 4.1 milliards d’hectares contre 3.8 en 2018.

C’est à partir de ces constats que les spécialistes ont donné un nom à la situation en la nommant « déforestation massive ». Ce n’est pas un phénomène récent puisqu’il remonte à environ 40 000 ans. L’Homme a passé son temps à récupérer du terrain pour construire et se développer, il a donc touché aux forêts initialement présentes sur la planète.

Mais ce phénomène est devenu une déforestation passive car il s’est accéléré en quelques années. Par exemple, en 12 ans (2000 à 2012), l’Homme a détruit 23 milliards d’hectares de forêts. On retrouve principalement cette déforestation au niveau de l’Amazonie, de l’Indonésie mais aussi de l’Afrique éditoriale.

L’agriculture industrielle, cause principale de la déforestation

Il existe plusieurs causes expliquant la déforestation, mais la principale est l’agriculture. La population est en constante croissance et cela réclame plus d’espace pour développer l’agriculture sur les terres afin de fournir plus de nourritures aux habitants. On observe donc une augmentation des plantations céréalières pour nourrir les animaux d’élevage. 80 % de la déforestation serait due à l’agriculture

L’extraction des énergies fossiles sont également liées à cette déforestation de masse avec les forages et les nombreuses installations utilisées pour extraire les différentes énergies. Il n’est pas rare de rencontrer des fuites de pétrole rendant le sol infertile. Cela renforce la déforestation en empêchant les arbres de repousser après les extractions.

Comme par exemple, l’extraction au Canada des sables bitumineux qui a provoqué une déforestation majeure dans le pays avec environ 15 milliards d’hectares perdus.

Les conséquences

Les conséquences sont nombreuses. Le gaz à effet de serre et le réchauffement climatique sont des effets directs de cette déforestation. Mais cela touche également la biodiversité avec la disparition de nombreuses espèces animales et végétales (comme la disparition de l’orang-outang avec l’exploitation de l’huile de palme).

Cela entraine également une augmentation des catastrophes naturelles car les forêts participent au renouvellement des sols . Cela entraine des glissements de terrain et des inondations dévastatrices.

Elynra pour Les Alternatifs

Sources : Le mondeGeo.frFAO