Accueil Ecologie Climat : New York vote une des lois les plus ambitieuses au...

Climat : New York vote une des lois les plus ambitieuses au monde

Climat : New York vote une des lois les plus ambitieuses au monde

Le projet de loi obligerait l’Etat à réduire de 85 % ses émissions de gaz à effet de serre, par rapport au niveau de 1990, d’ici 2050. Les 15 % d’émissions restantes devraient être compensées. Le texte doit encore faire l’objet d’un autre vote mercredi.


 

Tandis que Donald Trump  finissait d’enterrer le plan anti-charbon de Barack Obama, l’Etat de New York a pris le contre-pied du président américain en s’engageant résolument pour le climat. Les législateurs ont adopté une des lois de réduction des gaz à effet de serre les plus ambitieuses de la planète.

L’objectif ? Que New York atteigne une économie dite « zéro carbone » d’ici 2050. Le projet de loi obligerait l’Etat à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 85 % – par rapport au niveau de 1990 – d’ici 2050. Dans le but de parvenir à un bilan carbone neutre, les législateurs prévoient aussi des incitations pour que les 15 % d’émissions restantes soient compensées.

- Advertisement -

« Cela place incontestablement New York dans une position de leader mondial », a déclaré Jesse Jenkins, expert en énergie et stagiaire postdoctoral à l’Université Harvard interrogé  par le « New York Times ».  Mais pour atteindre un tel objectif, New York devra se surpasser. Entre 1990 et 2015, l’Etat n’a réussi à réduire ses émissions que de 8 %.

 

 

L’article en entier sur LesEchos

Les derniers articles

Le japon invente des sacs comestibles pour protéger les cerfs

La ville de Nara au Japon a inventé des sacs comestibles afin de protéger les cerfs du plastique.

Financements climat : Oxfam dévoile les vrais chiffres

Les pays riches gonflent leurs financements climat. L’aide financière pourraient en réalité ne représenter qu’un tiers de ce qu’ils ont déclaré, selon Oxfam.

Marche des fiertés en Turquie : ils risquent 3 ans de prison

Des étudiants risquent trois ans de prison pour avoir participé à un sit-in pacifique en Turquie.

Greenpeace prône un « ISF climatique »

Greenpeace propose d'instaurer un ISF climatique pour décarboner le patrimoine des plus riches.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :