Nouvelle Tesla, le monde avait-il besoin de ça ?

Jeudi dernier, Tesla a dévoilé son Cybertruck, un pick-up électrique futuriste.

Le « Cybertruck » sera décliné en trois modèles, 40.000 dollars pour l’entrée de gamme, et jusqu’à 70.000 pour le modèle supérieur. Il pourra passer de 0 à 100 km/h en 3 secondes.

Près de 150 000 commandes ont déjà été passées selon la firme Tesla. Cependant il est impossible de dire combien de ces réservations seront transformées en commandes fermes, car l’entreprise offre la possibilité de passer commande en échange d’un dépôt symbolique et remboursable de 100 dollars.

Vendredi, les cours de l’action Tesla avaient chuté de 6,1 % après une démonstration totalement ratée, en effet, en voulant prouver en direct que son tout nouveau pick-up électrique était indestructible, l’homme d’affaires américain nous a surtout offert un loupé mémorable. Les vitres de son « Cybertruck » se sont fissurées après un petit jet de boule de pétanque.

Une longueur de minibus

Le Cybertruck se présente comme un utilitaire de la démesure, ce que représentaient les Hummer qu’il dépasse en longueur de plusieurs dizaines de centimètres.

Ce Cybertruck se présente comme un monstre qui aura besoin de 2 places au minimum pour stationner dans la plupart des parkings en Europe, il en prendra même 4 pour que ses occupants puissent sortir confortablement.

Notons que les acquéreurs de véhicules Tesla en France peuvent encore bénéficier de 6000 euros de bonus écologique… Cette aide devrait être stoppée d’ici 2020 pour les modèles haut de gamme, et divisée par deux pour les milieux de gamme.