Accueil Ecologie Extinction Rebellion : une semaine d'actions pour le climat

Extinction Rebellion : une semaine d’actions pour le climat

Ces activistes prônent la désobéissance civile pour exiger des actions face à l’urgence du dérèglement climatique. Des actions dans plusieurs villes de France jusqu’au 19 octobre sont prévues.

“Il est temps que notre gouvernement stoppe ses mensonges sur l’état de notre planète. Il est temps de repenser un nouveau système économique et social, car notre modèle économique n’est pas viable et si nous poursuivons cette fuite en avant, notre planète ne le sera plus non plus d’ici une trentaine d’années. Il est temps que le gouvernement stoppe ses plans de relances des secteurs les plus polluants mais prépare une transition juste et équitable dans le respect de la biodiversité. Il est temps qu’il applique sans restriction les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat qu’il a lui-même mandatée.” Expliquent-ils sur la page de l’événement.

A Paris, le mouvement écologiste a déployé dimanche une banderole au premier étage de la Tour Eiffel afin de marquer le début d’une « rébellion internationale d’octobre ». Puis, ce mardi 13 octobre, les militants ont tenté d’occuper la rue devant le ministère de l’Écologie, ils souhaitaient y rester trois jours. Les forces de l’ordre sont intervenues rapidement pour les déloger. D’autres actions sont attendues dans la capitale. 

Des opérations de désobéissances civiles seront également menées dans toute la France, notamment à Nantes pour promouvoir la création d’assemblées citoyennes, à Strasbourg pour remettre en question le monde du jetable, à Bordeaux pour défendre les mobilités douces ou encore à Lille contre la pollution de l’eau et l’industrie agro-alimentaire.

- Advertisement -

Rappelons qu’Extinction rébellion avait déjà occupé la place de Châtelet du 5 au 10 octobre, l’année dernière à Paris, dans le cadre de la première « rébellion internationale d’octobre », une action qui était simultanée avec d’autres grandes villes du monde comme Londres, New-York, Berlin, Buenos Aires et Amsterdam.

“ La catastrophe est déjà en cours,

Ensemble, exigeons un avenir !

Si ce n’est pas nous ? Qui ?

Si ce n’est pas maintenant ? Quand ?

Seuls, nous ne pouvons rien.

Ensemble, nous pouvons tout ! ”

— Extinction Rebellion

Extinciton Rebellion : qui sont-ils ?

Extinction Rebellion est un mouvement international de lutte contre l’effondrement écologique et le réchauffement climatique.

Ce mouvement est né au Royaume-Uni en 2017, il gagne la France et de nombreux pays peu de temps après. Ses militants revendiquent l’usage de la désobéissance civile non violente pour pousser les politiques à agir face à la menace climatique.

Leurs revendications sont claires et partagées par les collectifs des différents pays.

  1. La reconnaissance de la gravité et de l’urgence des crises écologiques actuelles et une communication honnête sur le sujet.
  2. La réduction immédiate des émissions de gaz à effet de serre pour atteindre la neutralité carbone en 2025, grâce à une réduction de la consommation et une descente énergétique planifiée.
  3. L’arrêt immédiat de la destruction des écosystèmes océaniques et terrestres, à l’origine d’une extinction massive du monde vivant.
  4. La création d’une assemblée citoyenne chargée de décider des mesures à mettre en place pour atteindre ces objectifs et garante d’une transition juste et équitable.

Les derniers articles

Le japon invente des sacs comestibles pour protéger les cerfs

La ville de Nara au Japon a inventé des sacs comestibles afin de protéger les cerfs du plastique.

Financements climat : Oxfam dévoile les vrais chiffres

Les pays riches gonflent leurs financements climat. L’aide financière pourraient en réalité ne représenter qu’un tiers de ce qu’ils ont déclaré, selon Oxfam.

Marche des fiertés en Turquie : ils risquent 3 ans de prison

Des étudiants risquent trois ans de prison pour avoir participé à un sit-in pacifique en Turquie.

Greenpeace prône un « ISF climatique »

Greenpeace propose d'instaurer un ISF climatique pour décarboner le patrimoine des plus riches.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :