Accueil Ecologie Fumer tue... l'environnement : pour de nouveaux avertissements sur les paquets de...

Fumer tue… l’environnement : pour de nouveaux avertissements sur les paquets de cigarettes ?

Une directrice artistique propose d'ajouter des messages de sensibilisation à l'environnement sur les paquets de cigarettes.

Aujourd’hui on voulait mettre en avant le travail d’Alice Amiel, directrice artistique freelance. Le fameux « Fumer tue » étant désormais plutôt bien intégré, elle propose d’ajouter des messages sur les paquets de cigarettes qui englobent plus que sa propre personne afin de faire évoluer, pas à pas, les consciences et les mentalités.

D’après l’auteure de ces illustrations « Le projet avance bien et aura peut-être une suite concrète ». En attendant, voici quelques images, accompagnées d’explications pour comprendre l’impact des mégots sur l’environnement.

Un mégot dans la nature met 10 ans à disparaître

Selon Le Centre de l’information sur l’eau, les cigarettes mettent en moyenne 12 ans pour se dégrader totalement : les filtres se dégradent entre 1 et 2 ans, mais l’un de ses composants, l’acétate de cellulose, met quant à lui près de 10 ans pour se biodégrader.

Un mégot pollue 400 litres d’eau

D’après la Cigarette Butt Pollution Projet, la majorité des 5 600 milliards de cigarettes fabriquées chaque année sont dotés de ces filtres, et les deux tiers finissent dans la nature. Si l’on ajoute à cela le fait qu’un seul mégot peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau, l’ampleur du désastre est plus qu’évident.

Fumer nuit gravement à la santé des poissons

Fumer nuit gravement à la santé des poissons
- Advertisement -

La pollution des mégots, dont une grande quantité finit dans les mers et océans, a des conséquences néfastes sur la biodiversité aquatique. Les poissons et micro-organismes aquatiques, deviennent des fumeurs passifs.

Des chercheurs de l’Université d’Etat de San Diego ont affirmé dans une étude menée en 2011, qu’un seul mégot de cigarette peut suffire à décimer la moitié d’une population de poissons nageant dans un litre d’eau.

30 milliards de mégots jetés chaque année en France

Le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) estime que 30 milliards de mégots sont jetés dans l’environnement chaque année en France.

« Les filtres de cigarettes sont à la fois non biodégradables et toxiques et il est insupportable de les retrouver sur nos plages, au cœur de nos campagnes, dans nos quartiers et jusque dans nos stations d’épuration », a déclaré Serge Orru, ancien directeur général de WWF France.

Les cigarettes seraient à l’origine de 10 % des incendies dans le monde.

La cigarette, une cause sous-estimée des départs de feux de forêt. Selon une étude américaine, le tabac ne tue pas uniquement les fumeurs, qu’ils soient actifs ou passifs. Il serait responsable de 30 000 morts chaque année… par le feu.

« Les auteurs de l’étude ne prennent pas uniquement en compte les mégots mal éteints. Ils considèrent également le grand nombre de briquets et d’allumettes possédés par les fumeurs. Il souligne ainsi qu’une partie importante des feux domestiques est causée par des enfants de moins de 10 ans qui ont accès aux allumettes ou au briquet des parents fumeurs. » a expliqué le journaliste scientifique Alain Sousa pour Doctissimo.


Illustration : Alice Amiel (Ayant des doutes sur différents chiffres, certaines illustrations ont été modifiées par nos soins afin de ne pas diffuser de fausses informations).


Sources :


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles

Le japon invente des sacs comestibles pour protéger les cerfs

La ville de Nara au Japon a inventé des sacs comestibles afin de protéger les cerfs du plastique.

Financements climat : Oxfam dévoile les vrais chiffres

Les pays riches gonflent leurs financements climat. L’aide financière pourraient en réalité ne représenter qu’un tiers de ce qu’ils ont déclaré, selon Oxfam.

Marche des fiertés en Turquie : ils risquent 3 ans de prison

Des étudiants risquent trois ans de prison pour avoir participé à un sit-in pacifique en Turquie.

Greenpeace prône un « ISF climatique »

Greenpeace propose d'instaurer un ISF climatique pour décarboner le patrimoine des plus riches.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :