Accueil Condition animale Le japon invente des sacs comestibles pour protéger les cerfs

Le japon invente des sacs comestibles pour protéger les cerfs

La ville de Nara au Japon a inventé des sacs comestibles afin de protéger les cerfs du plastique.

Plus d’un millier de cerfs et de biches se promènent en liberté à Nara, au centre du Japon. Le cerf y est considéré comme un animal sacré et ils sont devenus l’une des attractions les plus populaires au pays du soleil levant.

Les cerfs Nara sont considérés comme des trésors nationaux depuis 1957, les touristes étant de plus en plus nombreux, laissent derrière eux de nombreux déchets plastiques, potentiellement mortels pour les bêtes. L’année dernière, un cerf a été retrouvé avec plus de 4 kg de déchets plastiques dans l’estomac.

Un habitant de la ville pense avoir trouvé la solution, en inventant un sac en papier fabriqué à base de son de riz, un ingrédient que va rendre le sac “digérable”.

L’inventeur, Takashi Nakamura, dirige une entreprise de papier à Nara, il a décidé d’inventer ce sac comestible après avoir entendu que des cerfs de la ville mouraient après avoir avalé des ordures. Il a développé ces sacs en collaboration avec deux habitants, un designer et un grossiste en cosmétique.

- Advertisement -

Selon le site d’information Asahi Shimbun, le sac a été testé par le “Japan Food Research Laboratories “, qui a confirmé que le produit était sans danger pour la consommation.

3500 sacs ont déjà été vendus à des entreprises et organismes, dont l’office de tourisme, la banque locale et une pharmacie. Ces sacs sont vendus 100 ¥ chacun, soit 81 centimes d’euro.

Les Alternatifs

Les derniers articles

Le japon invente des sacs comestibles pour protéger les cerfs

La ville de Nara au Japon a inventé des sacs comestibles afin de protéger les cerfs du plastique.

Financements climat : Oxfam dévoile les vrais chiffres

Les pays riches gonflent leurs financements climat. L’aide financière pourraient en réalité ne représenter qu’un tiers de ce qu’ils ont déclaré, selon Oxfam.

Marche des fiertés en Turquie : ils risquent 3 ans de prison

Des étudiants risquent trois ans de prison pour avoir participé à un sit-in pacifique en Turquie.

Greenpeace prône un « ISF climatique »

Greenpeace propose d'instaurer un ISF climatique pour décarboner le patrimoine des plus riches.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :