Le journaliste indépendant Gaspard Glanz, toujours en garde à vue

Gaspard Glanz, le journaliste indépendant du média Taranis News, arrêté ce samedi à Paris lors de la 23e journée de mobilisation des gilets jaunes, est en garde à vue, depuis plus de 30 heures.

Une pétition a été lancée pour exiger sa libération.

Son père, sans aucune nouvelle de son fils, s’indigne sur les réseaux sociaux :


Le photographe Alexis Kraland a également été arrêté par la police

Reporters Sans Frontières a déploré l’interpellation de ces deux journalistes indépendants qui couvraient les manifestations à Paris, “alors qu’ils étaient clairement identifiés Presse”. “L’information est un droit!”, rappelle l’association qui assure la promotion et la défense de la liberté d’informer et d’être informé.

Complément d’information : CheckNews s’est procuré des images montrant l’interpellation de Gaspard Glanz. Alors qu’il demandait à voir le commissaire après avoir été visé par une grenade, un policier l’a repoussé. Il aurait répondu par un doigt d’honneur.