Accueil Politique Municipales 2020 à Valence: “Nous allons gagner et Valence sera un exemple...

Municipales 2020 à Valence: “Nous allons gagner et Valence sera un exemple de ville écologiste et sociale.”

Municipales 2020 à Valence: “Nous allons gagner et Valence sera un exemple de ville écologiste et sociale.”

Avec la liste Valence en commun, La gauche valentinoise s’affiche unie à l’approche des élections municipales 2020. Interview avec le binôme tête de liste, Michel Quenin et Annie Roche.

Tête de liste AVEC pour les élections muncipales 2020 à Valence
  • La liste a choisi pour tête de liste … un binôme.
  • Elle rassemble des militants d’Europe Ecologie Les Verts, de la France insoumise, du Parti de gauche, du Parti communiste de l’association Action Citoyenne et surtout un grand nombre de citoyennes et de citoyens engagés.
  • La liste a déclaré l’état d’urgence climatique pour la ville de Valence.
  • S’ils sont élus, les candidats feront un débat public et une consultation citoyenne sur la gratuité des transports en commun et rendront gratuits les premiers mètres cubes d’eau avec un tarif progressif pour sa sur-consommation.

Les Alternatifs – Vous pouvez vous présenter personnellement ?

Michel Quenin – J’ai été élu en tant que conseiller régional, 1er adjoint de PLV et au bureau du parc régional du vercors. Je suis retraité SNCF et ex président d’une fédération de banque mutualiste. Je possède une expérience de gestion et j’affirme que l’on peut faire beaucoup mieux pour la santé financière de notre commune tout en renforçant les services publics et en favorisant le bien vivre à Valence.

Annie Roche – J’ai fait ma carrière pour l’éducation nationale. Je suis une féroce fervente des services publics. c’est dans cet esprit que j’ai enseigné dans des écoles de réseaux d’éducation prioritaire une grande partie de ma carrière. Dans ma vie et ma profession la citoyenneté a toujours été le fil conducteur de mes actions. J’ai toujours pensé que l’éducatif et le culturel étaient les éléments essentiels de l’émancipation citoyenne.

Dans le même esprit j’ai aussi été et suis toujours, active dans la vie associative de Valence où j’ai exercé un mandat de 6 ans d’adjointe à la démocratie participative.

 

Pourquoi avoir choisi de faire un binôme pour vous lancer dans cette bataille ?

Michel Quenin – Partager à 2 la responsabilité des têtes de liste c’est répondre à une exigence de notre temps et c’est surtout mettre réellement en pratique la démocratie participative où tout ne repose pas sur une seule personne.

Annie Roche – Pour moi c’est une évidence : la parité, le partage de la représentation évite de laisser à penser que l’on peut se ranger derrière un “chef”.

 

Quel est le profil des personnes que vous souhaitez rassembler ?

Annie Roche – L’important de ce rassemblement est la diversité originelle que représente la “cité”. Tout citoyen.e peut prétendre à ses responsabilités si tant est qu’est mis en place une démocratie permanente. Notre charte humaniste, écologiste et solidaire est le fondement de ce rassemblement.

Michel Quenin – Tout ceux qui comme nous ont le soucis de répondre à l’urgence climatique et sociale hors des recettes néo-libérales et avec la volonté d’associer l’ensemble des citoyens aux propositions et décisions pour notre commune. Faire en sorte que les Valentinoises et les Valentinois soient les acteurs de la vie de notre ville.

 

Quelles sont les principales mesures que vous défendrez dans cette campagne ?

Annie Roche – La défense du bien commun est première. Pour cela un dispositif de démocratie permanente sera élaboré à travers de nombreux outils co-construits avec tous les citoyen.e.s : conseils de quartier avec budgets participatifs, maison des habitants avec missions culturelles d’accès aux droits et aux services.. 

Une charte éthique exigeante sera signée par tous les élu.e.s.

L’accès de la culture et à l’éducation de toutes et tous. 

En résumé tout projet éco-citoyen, solidaire sera priorisé.

Michel Quenin – On ne peut tout citer mais pour ne prendre que quelques exemples : nous planterons des arbres partout où se sera possible notamment dans les cours d’école afin qu’enfants et enseignants souffrent moins de la chaleur.

Nous développerons un projet urbain durable et écologique en reliant les principaux parcs de la ville, les quartiers entre eux avec le centre ville par un réseau continu de voies de mobilité douce végétalisé (piéton et cycle).

Nous oeuvrerons pour que les Valentinois.e.s aient accès aux 1ers m3 d’eau gratuits puis une tarification progressive et différenciée selon l’usage.

Nous organiserons 1 consultation citoyenne sur la gratuité des transports en commun avec 1 maillage, un cadencement et une amplitude horaire plus large et des parces relais à l’extérieur de la ville car baissera la pollution et aura un impact positif sur le pouvoir d’achat.

Nous agirons concrètement auprès des organismes concernés pour isoler les logements passoirs thermiques difficiles à chauffer l’hiver et à rafraîchir l’été.

 

Pensez-vous que les Valentinois et les Valentinoises vont se mobiliser pour les prochaines municipales ?

Michel Quenin – L’élection municipales est l’élection qui impacte directement le quotidien des habitants dans le quartier et dans la ville et traditionnellement c’est l’élection locale qui mobilise le plus les électeurs.

Annie Roche – Nous savons que la mobilisation citoyenne est difficile. C’est le résultat d’une démocratie confisquée de longue date. Les difficultés sociales, le recul des services publics sont autant de causes sur lesquelles nous devons agir. C’est ce que nous allons faire. Notre campagne a pour objectif de remettre le citoyen au coeur de notre projet.

 

Le maire sortant, Nicolas Daragon, a obtenu 46% des suffrages dès le premier tour en 2014, pensez-vous avoir une chance en 2020 ?

Annie Roche – Les crises auxquelles nous sommes confrontés ces dernières années, crise environnementales et sociales sont le résultat de politique libérales menées de longue date. Nous sommes l’alternative crédible et sincère pour rendre enfin Valence aux Valentinois qui aspirent à un bien vivre partagé.

Michel Quenin – En mars 2020 les Valentinois et Valentinois auront le choix entre une droite autoritaire et peu soucieuse de l’intérêt général qui bétonne la ville et la privatise et notre liste de rassemblement des citoyens, de la gauche et des écologistes qui mets l’humain, le social, l’écologie et la démocratie participative au centre du projet municipal.

Nous allons gagner et Valence sera un exemple de ville écologiste et sociale.

 

Propos recueillis par R.L pour Les Alternatifs

close

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Votre adresse électronique est conservée par Les Alternatifs uniquement pour la gestion de ses lettres d'informations.
Désabonnement facile et immédiat.

Les derniers articles

Fumer tue… l’environnement : pour de nouveaux avertissements sur les paquets de cigarettes ?

Le "Fumer tue" étant désormais bien intégré, une directrice artistique propose d'ajouter des messages de sensibilisation à l'environnement sur les paquets de cigarettes.

Vous pouvez désormais recycler votre vieux portable par courrier

Il est maintenant possible de faire recycler son vieux téléphone portable gratuitement en l’envoyant, pour recyclage ou réemploi, dans une enveloppe pré-affranchie,...

Les pneus de voiture sont une source majeure de pollution marine

Lorsque l’on conduit, nos pneus s’usent et de petites particules se détachent. On les retrouve dans les tissus des animaux marins qui...

Vers un déclin imminent de la population mondiale ?

La population mondiale devrait atteindre 8,8 milliards en 2100, soit 2 milliards de moins que les projections de l'ONU.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :