Accueil Société Notre Dame de Paris : les milliardaires font des dons avec votre...

Notre Dame de Paris : les milliardaires font des dons avec votre argent !

Les cendres encore fumantes de la cathédrale Notre Dame de Paris n’étaient pas éteintes que déjà les capitalistes flairaient le bon coup. Le bon coup financier, le bon coup de pub’, le bon coup fiscal et le bon coup politique. C’est ainsi que les milliardaires et leurs multinationales avides d’échapper à l’impôt ont annoncé faire l’aumône de quelques miettes de leurs fortunes considérables amassées sur le dos des travailleurs. 10 millions pour Bouygues, 100 millions pour Pinault, 200 millions pour LVMH et la famille Lagardère… Un bon coup politique évident pour redorer l’image de ces multinationales.

Le bon coup fiscal : c’est vous qui allez payer les 2/3 des centaines de millions “offerts” par les milliardaires !

En effet, ces dons” relèvent de la niche fiscale du mécénat, ouvrant droit à une niche fiscale de 60%. C’est donc la collectivité publique qui prendra en charge l’essentiel de la défense. Si Lagardère et Arnault annoncent payer 300 millions d’euros, en réalité, ils n’en débourseront que 120, les 180 restants seront payés par l’impôt des Français !

En réalité, si on veut vraiment faire contribuer les milliardaires, ce n’est pas de dons dont la France à besoin, mais de commencer par leur faire payer les impôts. Actuellement, la niche fiscale sur le mécénat coûte plus de 900 millions d’euros par an à l’Etat. Un chiffre multiplié par 10 en 15 ans.

Lire l’article complet sur Initiative communiste

Complément d’information : face à la polémique, François-Henri Pinault, a confié ce mercredi à Europe 1 qu’il renoncerait à la réduction d’impôt liée à son don. L’opération sera en revanche très intéressante pour Total, note Libération. Avec son don de 100 millions d’euros, le groupe peut prétendre à une réduction d’impôts de 60 millions d’euros, alors qu’il n’a payé que 30 millions d’euros d’impôts sur les sociétés en 2016. La loi lui permet même de reporter l’excédent sur les 5 années suivantes. En clair, si le montant de son impôt sur les sociétés est toujours de 30 millions d’euros, Total pourrait ne payer aucun impôt sur les sociétés pendant deux ans.

© Allan Bart
close

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Votre adresse électronique est conservée par Les Alternatifs uniquement pour la gestion de ses lettres d'informations.
Désabonnement facile et immédiat.

Les derniers articles

Référendum pour les animaux : 200.000 signataires en moins de 3 jours

Le premier Référendum d'Initiative Partagée pour les animaux a été lancé à l'initiative du journaliste Hugo Clément.

Paris : des militants d’Extinction Rebellion s’enchaînent au ministère de l’Économie

Mardi 30 juin, des activistes d'Extinction Rebellion France ont répandu du faux sang et se sont enchaînés au ministère de l’Économie.

Industrialisation de l’élevage en France : Greenpeace pointe le rôle des pouvoirs publics

Alors que l’élevage continue de s’industrialiser en France, les pouvoirs publics ont facilité cet essor ces dernières années selon Greenpeace.

Escape the city : le magazine à lire avant l’effondrement

Escape the city est un magazine en ligne qui parle d’effondrement et de résilience avec fun, tout en reprenant les codes des magazines lifestyle.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :