Accueil Initiatives Le Pays des Alternatives, un média qui met en lumière les initiatives...

Le Pays des Alternatives, un média qui met en lumière les initiatives citoyennes

Entretien avec Victoria, fondatrice du « Pays des Alternatives » , le média qui met en lumières les initiatives citoyennes qui changent le monde.

Fondé en juillet 2019, le Pays des Alternatives est un média citoyen et indépendant ayant pour objectif de mettre en lumière les projets qui œuvrent pour une transition écologique et sociale, par la diffusion de reportages vidéo à visée pédagogique. 

Sa fondatrice, Victoria Berni, a décidé de quitter son boulot et sa routine quotidienne afin de partir à la recherche d’initiatives pour un monde coopératif et en cohésion avec le vivant, ce monde, c’est le Pays des Alternatives. Entretien.

Les Alternatifs – Bonjour Victoria, peux-tu nous présenter le “Pays des Alternatives” ?

Vivi au pays des alternatives

Victoria – Le Pays des Alternatives, c’est un écosystème de solutions pour un monde plus juste et plus durable. Ce sont des citoyennes et citoyens qui ont décidé de passer à l’action pour changer le monde : low-tech, permaculture, agro-écologie, éco-lieu, activisme, gouvernance partagée, etc… Le Pays des Alternatives, c’est donc aussi un lieu de contre-pouvoir pour appréhender le monde hors des sentiers battus où les modèles traditionnels – de matérialisme, de compétition, d’extractivisme – sont remis en question.

Pourquoi as-tu décidé de te lancer dans cette aventure ?

Depuis 5 ans, je me suis engagée dans le minimalisme, le zéro déchet, le végétarisme, l’alimentation bio. Bien que nécessaires, ces éco-gestes ne sont pas suffisants au regard de l’urgence climatique. Il s’agit de repenser notre façon de nous loger, de consommer et produire de l’énergie, de nous divertir, de fonctionner les un·e·s avec les autres, J’ai décidé d’aller sur le terrain pour découvrir et m’inspirer de solutions concrètes qui vont dans le sens d’une transition écologique et sociale sans greenwashing. Il s’agissait aussi de m’extraire du cocon dans lequel j’ai évolué au cours de ma vie, pour me penser et me découvrir en dehors.

Quel message souhaites-tu faire passer à travers tes reportages?

Mon passage à l’action a été stimulé par les témoignages de personnes qui sont passées à l’action avant moi et qui m’ont inspirée. Cette inspiration qui m’a guidée, je souhaite la transmettre à mon tour en mettant en lumières les alternatives extraordinaires que je découvre et en montrant que l’on peut inventer sa vie hors du système traditionnel. C’est aussi un enjeu d’intérêt général : Chacune et chacun doit pouvoir avoir accès à la connaissance de cet écosystème alternatif sain pour le vivant pour ensuite agir en conscience. 

Quels sont tes futurs projets ?

J’ai réalisé une dizaine de reportages pendant 10 mois d’investigation. Ces reportages ont un écho formidable chez des milliers de personnes. Face à cet enthousiasme, je souhaite continuer ce travail d’enquête et de diffusion des alternatives. Il s’agit donc de faire du Pays des Alternatives un média financé par sa communauté pour que la ligne éditoriale reste indépendante. Donc pour que le Pays des Alternatives perdure, soutenez-le sur Tipeee.

Un mot de la fin ?

J’invite chacune et chacun à oser se lancer dans un prochain petit pas qui la ou le rapproche de ses convictions. Être en accord avec ce qu’il y a dans ses tripes, c’est le sel de la vie.


On vous laisse découvrir ces quelques vidéos :

Nous on adore, et vous ?

close

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Votre adresse électronique est conservée par Les Alternatifs uniquement pour la gestion de ses lettres d'informations.
Désabonnement facile et immédiat.

Les derniers articles

Référendum pour les animaux : 200.000 signataires en moins de 3 jours

Le premier Référendum d'Initiative Partagée pour les animaux a été lancé à l'initiative du journaliste Hugo Clément.

Paris : des militants d’Extinction Rebellion s’enchaînent au ministère de l’Économie

Mardi 30 juin, des activistes d'Extinction Rebellion France ont répandu du faux sang et se sont enchaînés au ministère de l’Économie.

Industrialisation de l’élevage en France : Greenpeace pointe le rôle des pouvoirs publics

Alors que l’élevage continue de s’industrialiser en France, les pouvoirs publics ont facilité cet essor ces dernières années selon Greenpeace.

Escape the city : le magazine à lire avant l’effondrement

Escape the city est un magazine en ligne qui parle d’effondrement et de résilience avec fun, tout en reprenant les codes des magazines lifestyle.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :