Accueil Politique Recherche inscrits sur les listes électorales, désespérément...

Recherche inscrits sur les listes électorales, désespérément…

Dans de nombreuses communes, la menace plane de ne pas retrouver certains électeurs dans les listes d’émargement, quand d’autres n’ont pas encore reçu leur carte électorale.


Cela nous remémore les étranges bidouillages de 2017 où près de 2 000 000 de participants auraient officieusement eu quelques difficultés formelles voire totales pour participer avec sérénité au scrutin présidentiel…
Naturellement, car c’est ainsi que le hasard fonctionne toujours, cela eut surtout lieu dans les quartiers populaires ou dans ceux dont l’orientation idéologique manifeste était «problématique» car il n’y eut pratiquement aucune gêne de ce genre dans les circonscriptions qui votaient «correctement».
On n’avait plus vu cela depuis les années de plomb de la Guerre d’Algérie où les candidats qui étaient pour une paix négociée sortaient souvent ostracisés par des urnes déjà bien bourrées…

Qui se souvient de ces histoires plus récentes de bulletins pré-remplis avec les noms de Macron ou de Fillon écrits dessus?
Le tout était d’ailleurs élégamment complété par l’absence impromptue des «feuillets des candidats alternatifs» dans de nombreux bureaux des quartiers défavorisés, lesquels étaient encore politiquement tenus par le Parti Socialiste ou par les «Républicains». En outre, LAREM y a souvent raflé la mise aux législatives qui suivirent.
L’élection présidentielle rend fou et malhonnête, cela ne date pas d’hier.
On se serait cru partout où cela coinçait au fameux Duché d’Évry avec la gestion féérique des listes d’émargement sous l’impérium de Manuel Valls et de son équipe municipale, d’ailleurs richement dotée de crayons gris illettrés et de gommes innocentes.

Ce prochain dimanche électoral, nous ne doutons pas que de pareilles mésaventures pour notre République «égalitaire et confraternelle» ne se manifestent jamais.
Marianne ne pourrait pas le permettre, contrairement à certains versaillais oublieux des règles les plus élémentaires de la vie civile. Tout du moins, espérons le…
Que de si infâmes pratiques, déguisées piteusement en malheureux désagréments administratifs, se réitèrent en masse confirmerait que nos «élites» au pouvoir ne respectent même plus les procédures démocratiques dans leur aspect seulement formel.
En ce cas outrageux pour nos droits et nos libertés, nous saurions à coup sûr ce qu’il en serait de l’honnêteté des scrutins lors des échéances suivantes.

- Advertisement -

Pour reprendre la formule désespérée, acide et célèbre de Bertolt Brecht :
Quand le peuple ne convient pas, un gouvernement n’a qu’à le dissoudre et en élire un autre.

Patrice Leroux


Source : https://www.leparisien.fr/politique/listes-electorales-sueurs-froides-en-mairies-a-l-approche-des-europeennes15-05-2019-8072841.php#xtor=AD-1481423552

Les derniers articles

Le japon invente des sacs comestibles pour protéger les cerfs

La ville de Nara au Japon a inventé des sacs comestibles afin de protéger les cerfs du plastique.

Financements climat : Oxfam dévoile les vrais chiffres

Les pays riches gonflent leurs financements climat. L’aide financière pourraient en réalité ne représenter qu’un tiers de ce qu’ils ont déclaré, selon Oxfam.

Marche des fiertés en Turquie : ils risquent 3 ans de prison

Des étudiants risquent trois ans de prison pour avoir participé à un sit-in pacifique en Turquie.

Greenpeace prône un « ISF climatique »

Greenpeace propose d'instaurer un ISF climatique pour décarboner le patrimoine des plus riches.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :